Soigner la violence

Emmanuel NICOLAS

« On vit dans un monde de plus en plus violent », « Je suis confronté à de plus en plus de violence dans mon travail », deux expressions que l’on entend de plus en plus dans nos institutions d’aide et de soin. Elles traduisent le sentiment d’une violence plus présente mais également une tolérance face à elle aussi affectée.
Pour décrire la violence, les mots manquent parfois de nuances et viennent ainsi banaliser cette violence que nous tentons de décrire.
Si la violence est partout, elle l’est aussi dans le système de soin, et cette difficulté à décrire la violence met à mal notre capacité à l’analyser et à l’accueillir pour mieux la traiter. Se mêler de choses qui ne nous regardent pas a priori, porter un intérêt pour les souffrances de l’autre et son histoire, mettre un cadre,… sont autant de passages par l’acte des systèmes de soin qui sont nécessaires mais qui sont à leur tour producteurs de violence.
Si le soin est foncièrement porteur d’une certaine violence, l’enjeu sera de reconnaître, de nommer et traiter cette violence pour en réduire les effets destructeurs. Ainsi, la relation d’aide peut intégrer cette dimension de réduction de risques de la violence et du deuil de la maîtrise.

Mardi 19 mars 2024
de 9h30 à 12h30

à Bruxelles
Prix : 25 €

Emmanuel NICOLAS est intervenant psycho-social et anthropologue. Il a travaillé auprès de personnes ayant investi la rue comme lieu de vie et auprès de familles en grande difficulté sociale.

blanc

Formulaire d’inscription

    Fonction exercée par le participant au sein du service ou de l'équipe :

    Domaine dans lequel se situe la formation initiale du participant :

    Synergie asbl s'engage à traiter vos données avec la plus grande confidentialité : ces dernières seront utilisées uniquement en interne, ne seront ni revendues ni échangées avec aucun tiers. En conformité avec le RGPD, vous disposez d'un droit de regard / modification / suppression de vos données sur simple demande.



    Veuillez prouver que vous êtes humain en sélectionnant le cœur.